Clan des Anstis - Raval

Demeure des Anstis, clan pirato-mercenaire sous la protection de Raval.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Frambwase.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Mercenaire...
C'est mieux dans notre clan ! (Pour)
100%
 100% [ 4 ]
Solitaire à tout jamais... (Contre)
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Frambwase

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 32
Localisation : Bourgade de frigost _ Atelier des tailleurs

Fiche d'identité
Cercle:
181/200  (181/200)

MessageSujet: Frambwase.   Lun 23 Jan - 1:31

Javian, le mois où les fleurs s'effaçent et se cachent sous terre en espérant des jours meilleurs.
C'était ma première pensée en ce matin trop frais et trop humide. Une petite fleur, d'une beauté certaine se cachait, par instinct de survie pour ne montrer sa beauté qu'à un soleil réconfortant et jaloux.

J'ai levé les yeux pour localiser le soleil levant, puis ai marché quelques minutes à faible alure en lui tournant le dos. Au bout de quelques minutes j'atteint mon but, Astrub. La ville que m'avait indiqué il y à quelque temps un mercenaire d'un clan nomé Anstis.

Dans la rue principale qui traverce la ville d'est en ouest, je voyais le soleil peignant les toits de violet et magenta, les commerçants et artisans bruyants... Cette ville semblait si paisible, si gaie... Encore quelques pas, et je tombais près du Zaap, en face de la demeure soit disan abandonnée de Fallanster. La maison avec le blason, comme indiquée. je frappe, sans réponce, puis entre dans cettte demeure accueillante et surtout... Chauffée.

Ehhhh ho ? Y a t'il quelqu'un ?


Pas vraiment, toutefois sous la porte du fond, un stri de faible lumière indique qu'une présence se cache derrière, je me décide à passer derrière la guichet et frappe de nouveau, une personne m'ouvre la porte.

Bonjour monsieur... Êtes vous un mercenaire ?
Oui, j'en suis un.
Je me présente, Frambwase. Je cherche à rejoindre votre clan, pouriez vous m'expliquer comment faire ? La dernière fois, Dans la plaine des Scarafeuilles, votre collègue était trop occupé pour m'informer correctement.
Il vous faudrait faire une candidature et la déposer dans le Hall.
Très bien, je vous remercie, je vais chercher cette fameuse... Salle. Bonne journée monsieur !

Puis il ferma la porte. Je réfléchis... techniquement, le Hall était ici, il me fallait trouver alors la pile des papiers à traiter. Qui se trouvait sur ma droite, a côté des crayons de couleurs... Je me suis approchée et ai dépose ma lettre de motivation, puis suis allée m'assoire près du poêle pour finir de sécher mon pellage.

Quelques temps plus tard, L'écaflip est partie, toutefois sa lettre est toujours là, vous pouvez y lire :


Citation :
Chers Anstis, bonjour.

Je me présente, Frambwase disciple d'écaflip, Ancienne femme de main du compte Harebourg et originaire de l'île de frigost. Je sais... Dis comme celà celà ne vous donnerai pas vraiment envie de m'accueillir, néenmoins, si j'en suis arrivée là c'était avant tout pour gagner de l'argent et aider mes parents à acheter suffisament de nourriture pour vivre en ces années de pénurie.
Il y a six mois, alors que je croyais ne plus jamais voir de fleurs colorées et des plages de sables chaud, j'ai fini par m'échapper de l'île, proffitant d'une mission en empruntant le Zaap de nouveau en service. Vous me diriez alors, pourquoi accepter une traitre ?



Là encore, qui seriez vous pour en juger... je pourrais vous raconter des histoires dignes de ce qui se dit les soirs d'hanouine sur des violences morales abominables... mais ce n'est surement pas le moment de le faire.

J'ai il y a quelques jours croisé dans la plaine des scarafeuilles votre clan... Seulement vous sembliez un peu en panique, et submergés. Une personne m'a tout de même indiqué ou vous rencontrer de nouveau, et pour cette raison je suis venue.

Je pourrais surement vous apporter une plume poêtique, une collègue dévouée et une aide dans les représentations et animations. J'attendrai simplement en échange un peu de camaraderie et d'humanité.

Ma vie fut mouvementée... J'ai commencé le mercenariat a mes 20 ans et ai continué... jusqu'a ce jour. En prenant en compte l'hiver éternel sur frigost, il semble évident qu'une éventuelle reconvession serait un échec cuisant. Je souhaite sincèrement pouvoir continuer ma carrière à vos côtés et envoyer bientôt une partie de ma paie à mes parents !

Je serais évidement ravie de vous rencontrer en personne... Pour discutter et en apprendre plus sur vous.
j'ai emprunté quelques livres de votre bibliothèque mais je vous les ramènerai dès ce soir...


frambwase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frambwase

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 32
Localisation : Bourgade de frigost _ Atelier des tailleurs

Fiche d'identité
Cercle:
181/200  (181/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Mer 25 Jan - 2:55

Plus tard dans la semaine, Frambwase reveint à la demeure pour rencontrer des Anstis. Toujours aussi oisive, elle passa la porte, et ne voyant personne elle se promena lentement dans la pièce. Quelque chose la troublait, mais elle n'aurait su dire quoi. Elle observai la décoration sans y trouver un élément particulièrement original... Pas d'autre bruit que le mugissement du vent dans les tuiles et le vrépitement des bûches dans le poêle. Troublant... Elle décida de s'assoire au milieu de la pièce, puis se rappela que les lieux de rencontre n'étaient pas des plus propres et se remit debout, tentant de chasser la poussière, en vain. Elle y était... Pas une arakne, pas une fiante de piou, pas une feuille. Qui donc pouvait s'acharner à ce point pour que chaque livre soit à sa place, que les cadeaux soit propres, les encriers pleins et le parquet brille à la limite de nous refléter... Elle l'ignorai. Pour ainsi dire ca lui était presque égal, maintenant qu'elle le savait.


A force de penser, arpenter et observer, le temps passait, et une âme entra dans le hall. Frambwase la regarda, gênée de passer pour une fouilleuse, et adressa un grand sourire à l'arivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flush

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 13/11/2010

Fiche d'identité
Cercle:
45/200  (45/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Mer 25 Jan - 17:11

Le calme demeurait immuable dans la petite permanence, il n'y avait là qu'une disciple d'Ecaflip, montrant des signes évident d'ennui. Puis, des bruits de pas se firent entendre, et Flush entra dans la salle, accueilli par un beau sourire qu'il aurait évidemment adoré voir.
Après avoir échangé quelques politesse, le Réver'Anstis décréta qu'il avait du travail et fonça dans l'arrière-salle.
La jeune Ecaflip se retrouva donc encore une fois seule, mais si elle portait un œil à son parchemin, elle pourrait voir que celui-ci a disparu, vraisemblablement avec le mercenaire dans le petit bureau.


Bonjour, Frambwase.

Votre candidature respecte sans aucun doute les conditions de recrutement que nous imposons aux candidats, c'est pourquoi j'ouvre dès à présent un vote.
N'étant pas entièrement convaincu par celle-ci, je pense que je reviendrai donner mon avis plus tard.

Bonne chance à vous !

_________________


Fortuna caeca est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeternitis
Moumoule Masquée
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 28
Localisation : A la pichine

Fiche d'identité
Cercle:
189/200  (189/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Jeu 26 Jan - 4:13

Assise face à Flush dans l'arrière-salle, Aeternitis étudiait tranquillement la candidature avec son collègue.

- Je suis pas emballée par la candidature en l'état actuel. Les fautes sont trop nombreuses, j'ai jamais croisé la demoiselle en perm' donc je sais pas comment elle est dans la vie de tous les jours, on sait même pas pourquoi elle veut faire du mercenariat, surtout que ce métier paie pas des masses. On sait juste qu'elle en a déjà fait! Puis elle sort de chez le Comte Harebourg... Alors que personne n'a jamais trouvé comment se rendre dans son manoir. Elle serait pas un peu mythomane?
T'aurais peut-être pas dû tracer un tableau, les candidats ont le temps de s'améliorer d'eux-même avant qu'on ne lance le vote. C'est à ça que sert la période de flottement, on est pas pressés de voter, surtout qu'en l'état actuel, la candidature n'est ni 100% complète ni satisfaisante à mon sens.

_________________


"Soyons un peu moins individualistes et songeons à aider notre voisin
à terminer sa maison au lieu de commencer la notre tout de suite."

Isaya Katarena

Je suis l'ennemi du Bien.
...Et du Mal.

Chevalier James Neuthr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frambwase

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 32
Localisation : Bourgade de frigost _ Atelier des tailleurs

Fiche d'identité
Cercle:
181/200  (181/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Jeu 26 Jan - 23:09

(Je suis tout a fait d'accord... Et capable de mieux...)
Frambwase était de retour à la permanence et s'en voulait un peu. Elle s'en rendait compte, l’excitation l'avait poussé à écrire rapidement une lettre de motivation qui, en l'état actuel devait rester peu persuasive.

Ayant passé la nuit à réfléchir et froisser des dizaines de feuilles elle semblait enfin satisfaite de son ouvrage. Cette missive était bien plus parlante, et soignée.

Frambwase se surprit elle même, cela ne lui ressemblait pas vraiment de faire un travail à moitié. D'ordinaire calme et réfléchie elle avait réussi à s'emballer et rendre ce qui n'était pas même digne d'un brouillon...

Avançant le coeur battant, à petits pas elle se dirigea vers la porte du fond, retenant quelque secondes son poing en l'air avant de frapper à la porte. La porte s'ouvrit au bout de quelques secondes de très longues secondes.




Après avoir échangé les traditionnelles salutations et banalités permettant d'engager une conversation elle s'excusa.

Je sais que c'est peut être un peu trop demander, voir même trop tard, mais je suis une candidate, Frambwase, et j'aurais aimé vous donner ceci.


Elle tendit une enveloppe légèrement lourde, se demandant si son interlocuteur allait la prendre sans d'autres explications. Plus de deux secondes passèrent... La peur vint d'un coup. Prenant son courage à deux mains, et fortement intimidée elle bégaya une phrase peu compréhensible, puis se reprit, plus clairement.

Je pense que vous avez déjà lu ce parchemin affreux que j'ai pu déposer en milieu de semaine... J'en suis désolée... D'habitude je m'applique d’avantage, mais sous le coup de l'excitation j'ai négligé la qualité de mon travail. Alors je ne vous demande pas d'oublier cette lettre odieuse, mais simplement d'accepter cette nouvelle missive.

La jeune fille se sentit soulagée quand enfin sa lettre fut entre les mains/pattes des Anstis. Elle ajouta qu'elle se tenait à disposition dans le hall si jamais ils désiraient poser des questions, également qu'elle souhaiterai en apprendre plus des membres du clan autrement qu'a travers les livres.

Elle força un sourire, la porte se referma. C'était fait. Elle s'assit en face du comptoir et se mit à dessiner, pour passer le temps et espérer croiser d'autres mercenaires.

Vous, de l'autre côté de la porte, pouvez remarquer un effort de présentation de la nouvelle lettre, en l'ouvrant, peut être plus tard, vous pouvez y lire.





Citation :
Mercenaires du clan des anstis, bonjour.

Je suis Frambwase une mercenaire indépendante native de l'île de Frigost. Native reste tout de même un faible mot, je suis une insulaire qui n'avait jamais quitté son île avant jouiller 641. Premièrement, je n'avais pas le choix. Par la suite, quand les Zaap furent remis en marche ce fut par crainte.
J'avais peur d'être déçue... D'après les livres de la bibliothèque de la bourgade et les illustrations, il existait des terres à l'est de l'île qui regorgeaient de soleil, d'herbe et de fleurs par milliers d'espèces.
J'avais simplement peur d'être déçue, que les peintres, les auteurs, aient menti sur ce monde inconnu et qu'il ne soit pas aussi chaud et coloré.

Ce qui permit d'atténuer ma crainte fut aventuriers Amaknéens venant découvrir « la nouvelle terre ». Ils racontaient à la taverne leurs exploits. Parfois même leurs descriptions ressemblait d'une manière troublante aux écrits de la bibliothèque... La curiosité s'éveilla. Je voulais voir de mes propres yeux l'autre partie du monde des douze... Mais je vous raconterai ce voyage un peu plus tard...

Je tiens à revenir sur ce lieu magique qu'est la taverne. La taverne du paradis est bien l'une de mes préférées, et surtout le lieu ou démarra ma carrière de mercenaire. A cette époque je n'avais que seize ans. Mes parents, artisans, allaient à la bourgade deux fois par mois pour vendre le tissus qu'ils fabriquaient au tailleur. Celui ci alors, passait sa commande pour la prochaine fois, et ensembles ils négociaient les quantités, les prix... Cela me laissait une journée entière à la bourgade pour m'installer dans la « taverne du paradis frigostien » et jouer aux cartes, parier.

Plutôt mignonne et d'apparence inoffensive, je piégeais facilement de grands gaillards en faisant des paris osés, parfois tordus. Je n'avais peut être pas eu le privillège de suivre des études, mais j'avais au moins appris à compter, avec le soutien de mes parents qui estimaient ce savoir comme el plus util de tous : savoir compter ses sous. Il n'était pas rare de me voir arriver avec seulement dix kamas en poche et partir le soir avec une bourse pleine, soit cinq sent kamas de glace. J'en gardai les trois quart pour les mettre de côté et donnait le reste à mes parents pour grossir le budget course. Nous étions une famille qui ne vivait pas si mal, et mangeait à sa faim. Pour vous c'est peut être une évidence, mais ce n'était pas le cas de certaines familles de l'île...

Un jour, une bande de copains a la voix bien portante entrèrent dans la taverne. Au cours de la journée, las de parier sur la bête rabougrie de la cave ils se sont joint à moi pour jouer aux cartes. Nous avons également discuté, et au bout de nombreuses chopines on me lança le pari de passer une semaine à travailler avec eux. Ce n'était pas mon genre de me défiler, de plus, la mise était assez élevée alors j'ai accepté.

Ces hommes étaient en fait des mercenaires, ils rendaient tous types de services en allant de l'élevage de chienchien des glace au plumage de gélikans, en passant par la recherche de bois, voir même des services plus radicaux. Cela m'intéressait... Finalement, la mise fut oubliée, et les garçons m'intégrèrent dans leur groupe.


Un jour, alors que je rentrait chez moi après une mission navale exténuante, une femme m'attendait dans le salon. C'était une disciple de sram... je me souviens très bien de ce jour ci, car jamais je n'avais vu des vêtements aussi beaux. Un tissus sombre, légèrement brillant brodé de fils d'or, un collier de nacre, matériau que je n'avais pas pu identifier à l'époque... Je m'étais pour l'écouter... cette dame souhaitait m'engager pour « son service personnel ». Elle assurait pouvoir me payer largement et inspirait une grande confiance. Après hésitation j'ai accepté, et je l'ai suivie.

Je ne savais pas ou j'allais alors. Comme toujours ils faisait froid, le chemin était escarpé, montait fortement. Après une bonne demie heure de marche et de cache cache avec les bestioles j'ai pu voir où on m'amenait. Le château d'harebourg.

Malgré tout le mal qu'on avait pu en dire, je ne pensais pas que cet homme fut foncièrement mauvais. Après tout, si il est aujourd'hui la risée d'une bonne partie de l'île il fallait rappeler que la colère de djaul ne résultait pas de sa simple décision. Il avait simplement gagné le concours d'agriculture et trouvé une solution pertinente, avec l'accord du jury, il construit la machine pour améliorer la vie de tous. Il ne pouvait pas savoir qu'en donnant des jours à Jiva, Djaul serait fou de rage et mettrai l'île sous la glace.
Docilement, je me suis installée au château, sous les ordres de la sramette que je sevais appeler « Madame ». J'ai passé neufs ans à laver, récurer... Couper du bois, préparer des bains, Aller collecter les taxes... Chercher des fournitures. Pas trop difficil comme travail, il nécéssitait simplement une grande polyvalance. La suite fut moins plaisante. Grâce à des espions -dont je faisais parfois parti- un clan de rebelles avait été repéré... On m'a chargée alors d'aller leur porter à leurs famille de belles miches de pain.


Ne sachant pas de quoi il retournait, je me suis exécutée... Je n’oublierai jamais cette image d'horreur, Leur accueil chaleureux et les sourires radieux quand je leur ai présenté et offert cette nourriture... Ce n'est qu'a mon retour que je compris, en mangeant un petit bout de ce qu'il restait que ce pain était empoisonné... Moi qui n'avait mangé qu'un petit bout, je fus gravement malade pendant plus d'une semaine... J’imaginais alors que j'avais apporté à ces gens la mort dans un panier...


J'ai reçu une éducation, J'appris à lire et a écrire. Madame m'avait donné au bout de trois ans des vêtements luxuriant et me permettait l'accès à l'intégralité du château... J'ai pu croiser le compte, et également me promener dans une immense pièce délabrée ou siégait en désordre une quantité impressionante d'engrenages, écrous et tôle froissé. Ainsi donc, la clepsydre avait vraiment existé.

Neufs ans et quelques mois passèrent... J'avais réussi à gagner la confiance des « grands » du château. J'étais bien logée, la nourriture était abondante et ma paie suffisante pour que mes parents s'achètent une grande maison à la bourgade ou je pouvais passer un mois par an.


Un jour je suis partie pour mes congés, et je suis jamais revenue... C'est alors que je me suis rendue au bout de six mois de petits boulots trop paisibles sur Amakna... rechercher un clan de mercenaires et espérant secrètement ou presque retrouver mes anciens camarades.

Si je souhaite vous rejoindre, c'est pour avoir vécu trop longtemps sans autre relations qu'une hiérarchie stricte. La camaraderie, les soirées à la taverne m'ont manqué... Je n'ai pas non plus envie d'entreprendre un métier paisible et lassant.

J'ai pu assister à quelques événement que vous avez organisé, apprenant l’existence de votre clan en cet instant. J'avoue être débrouillarde, et cet art d'animation m'attire. J'ai envie d'apprendre, d'aider et de collaborer avec des personnes motivées, passionnées...

Cette envie n'est pas un simple caprice d'enfant gâtée, je suis prête à y consacrer du temps, a m'appliquer et faire de mon mieux.

Quelle que soit votre réponse quand à mon admission, sachez que vous pourrez toujours compter sur moi pour un contrat, un événement.

Sur ces mots, je vous souhaite alors une bonne continuation, en espérant intégrer vos rangs


Frambwase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Groualf
Dragueur Invétéré
avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 01/01/2011
Age : 24

Fiche d'identité
Cercle:
155/200  (155/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Lun 30 Jan - 3:41

Depuis plusieurs jours, Groualf croisait régulièrement les mêmes personnes lors des permanences. Parmi celles ci, Frambwase, une mignonne disciple d'Ecaflip, était d'agréable compagnie. Elle était intéressée par le mercenariat, aussi ne fut il pas étonné de trouver ici un parchemin signé de sa patte.

Après en avoir lu les deux parties, il apposa un petit mot:

"Cette candidate me semble bien motivée, je m'en vais apposer mon vote de suite."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeternitis
Moumoule Masquée
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 28
Localisation : A la pichine

Fiche d'identité
Cercle:
189/200  (189/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Lun 30 Jan - 7:25

[Je passe en coup de vent. A votay pour.]

_________________


"Soyons un peu moins individualistes et songeons à aider notre voisin
à terminer sa maison au lieu de commencer la notre tout de suite."

Isaya Katarena

Je suis l'ennemi du Bien.
...Et du Mal.

Chevalier James Neuthr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebidoise
Anstis Grincheux
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 23
Localisation : Dans la maison des mercenaires.

Fiche d'identité
Cercle:
156/200  (156/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Jeu 2 Fév - 0:25

[Je m'excuse également pour la réponse tardive.]

Luffy prit donc la candidature suivante, c'était celle d'une certaine Frambwase, qu'il avait déjà rencontré en permanence. Il se mit à lire la première lettre, suivi de la seconde. Lorsqu'il lut cette seconde lettre, un mot le fit très vite sourire :"Frigost". Après l'avoir lue, on pouvait voir à son visage qu'il l'avait apprécié, il prit donc une plume et déposa un petit mot :

"J'ai voté, peut-être il y aura-t-il quelqu'un dans le clan avec qui je pourrais discuter de Frigost. Bonne chance à la candidate."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/?lang=fr&logged_out=1#!/Sebidoise
Aeternitis
Moumoule Masquée
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 28
Localisation : A la pichine

Fiche d'identité
Cercle:
189/200  (189/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Mer 8 Fév - 5:39

Y en a qui se tournent les pouces. Ma voix ne compte pas double, travaillez un minimum. On vous donne un droit de vote pour que vous vous exprimiez.

_________________


"Soyons un peu moins individualistes et songeons à aider notre voisin
à terminer sa maison au lieu de commencer la notre tout de suite."

Isaya Katarena

Je suis l'ennemi du Bien.
...Et du Mal.

Chevalier James Neuthr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flush

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 13/11/2010

Fiche d'identité
Cercle:
45/200  (45/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Lun 13 Fév - 18:34

Décidément, Flovor était un mois glacial.

Sous la tempête de neige qui violentait tout Astrub, on put distinguer une silhouette qui s'approchait. Il marchait la tête vers l'avant, luttant contre le vent du Nord. Derrière lui, un long manteau porté à la manière d'une cape laissait ses manches vides s'agiter au rythme des bourrasques.

La porte grinça, et il était enfin à l'intérieur. Il y faisait bien meilleur et ici, au moins, il n'avait aucune peine à mettre un pas devant l'autre - encore eût-il fallu qu'il puisse voir où il allait afin d'éviter de se cogner dans tous les coins - sans risquer d'être projeté à terre.
Sa première destination fut le poêle. Il savait bien qu'il y avait sans doute beaucoup de travail qui l'attendait, mais il lui était impossible de s'y mettre pieds et pattes congelés.
Le jeune Rever'Anstis resta ainsi seul dans son coin de salle quelques minutes, puis, ayant estimé sa petite pause comme étant largement suffisante, il s'approcha des panneaux, où l'attendaient plusieurs parchemins.

Le premier qui lui vint dans les pattes était celui de Frambwase, de laquelle il savait que la candidature avait été complétée.
Flush s'installa à la table et commença sa petite lecture du bout de ses doigts, un sourire aux lèvres. Il ne tarda pas ensuite à ramener tout le matériel qui lui était nécessaire afin de pouvoir écrire quelques phrases et entama sa réponse.



Bonjour Frambwase.

Voilà de remarquables efforts, nous avons tout de suite un meilleur aperçu de qui vous pouvez être et des compétences qui pourraient nous intéresser en vous !
Bien sûr, ce n'est pas scrupuleusement parfait - quel écrit prétendrait l'être ? - il reste encore des petites fautes [ des "e" qui trainent çà et là, des erreurs de frappes... ] mais votre candidature est tout à fait acceptable ainsi !

Je pense vous avoir fait attendre suffisamment longtemps, votre postulation me satisfait telle qu'elle est désormais, et je n'attendrai pas plus pour vous accorder ma voix.
Préparez-vous comme il se doit pour l'entretien ! Montrez-nous le meilleur de vous-même.

Bonne chance à vous !



D'un air satisfait, l'Ecaflip roula le parchemin. Plus personne n'aurait à le juger maintenant, il pouvait s'occuper du travail qu'il lui restait encore à faire.

_________________


Fortuna caeca est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frambwase

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 32
Localisation : Bourgade de frigost _ Atelier des tailleurs

Fiche d'identité
Cercle:
181/200  (181/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Mar 14 Fév - 13:58

Comme chaque matin depuis plusieurs semaines déjà, Frambwase sortait de la maison de ses parents bien emmitouflée dans une cape qui -a vue d’œil- pouvait facilement en accueillir deux comme elles. Venait alors le rituel matinal : une course contre le froid pour espérer arriver au zaap sans voir le bout de ses oreilles se congeler.

Elle s'était toujours demandé pourquoi Maira Cantile avait fait installer des bancs dans les rues, n'en voyant pas l'utilité si ces derniers n'avaient pas pour but de ralentir les passants dans leur course...

Enfin arrivée au Zaap, puis à Astrub elle venait à nouveau à la permanence pour rencontrer du monde et discuter. Habituellement, encore, elle regardait le panneau ayant l'espoir de voir un petit mot lui étant adressé. C'est en le consultant qu'elle sentit son cœur tomber, comme dans ces moments ou elle sautait dans le vide et chutait de très haut. Elle le lut, non sans appréhension puis ne put s'empêcher de sourire : les Anstis lui accordaient enfin un entretien.

Elle sortit son carnet à dessin faute de mieux, déchira une page et se mit à rédiger une réponse aux intéressés :




Citation :


Bonjour à vous ! C'est avec joie que j'accueille cette nouvelle, en espérant être à la hauteur de vos exigences pour l'entretien.
Je vous demanderai tout de même quelques précisions pour ce dernier, le souhaite savoir sur quoi je serais principalement interrogée.




En attendant, je vous souhaite une agréable journée, et serais disponible tous les jours à l'heure qui vous vous conviendra.

Bwase.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeternitis
Moumoule Masquée
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 28
Localisation : A la pichine

Fiche d'identité
Cercle:
189/200  (189/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Mar 14 Fév - 14:14

Tiens, une réponse a été ajoutée à la suite du message de Frambwase. Mais... Quand Aeternitis est-elle passée?

Citation :
Haha! Comme si on allait vous aider à vous préparer!
Un mercenaire sait rebondir et s'adapter à toute situation! Tu veux être mercenaire? Apprend à utiliser ton instinct et tes capacités cognitives. Les réponses revues, répétées et longuement étudiées ne nous plaisent pas, nous voulons de l'instinctif.
Sinon, si tu as une horaire de préférence pour cet entretien, ça peut nous être utile.

Aeternitis.
P.S : La première personne ne prend pas d's au futur. Si tu en mets un, ça se transforme en conditionnel.

_________________


"Soyons un peu moins individualistes et songeons à aider notre voisin
à terminer sa maison au lieu de commencer la notre tout de suite."

Isaya Katarena

Je suis l'ennemi du Bien.
...Et du Mal.

Chevalier James Neuthr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frambwase

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 32
Localisation : Bourgade de frigost _ Atelier des tailleurs

Fiche d'identité
Cercle:
181/200  (181/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Mar 14 Fév - 14:21

Citation :
Aoutch, merci c'est bon a savoir Ae. je tâcherai de m'en souvenir.
En ce qui concerne l'entretien, jme demandais simplement si je defais juste réviser vos histoires a vous ou réviser celles du monde des 12 en plus... Je m'en débrouillerai !

En collant son mot sur le tableau, frambwase regarda les alentours et ne la vit pas. Elle ne s'était pourtant absenté que le temps d'aller chercher du pain et elle était encore envolée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frambwase

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 23/01/2012
Age : 32
Localisation : Bourgade de frigost _ Atelier des tailleurs

Fiche d'identité
Cercle:
181/200  (181/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Dim 19 Fév - 22:57

frambwase, comme a son habitude à la permanence, avait réussi à organiser son emploi du temps pour les semaines à venir. Ainsi à jour, elle en profita pour laisser quelques dates aux Anstis



Citation :
Salutations !

Pour mon entretien, je vous propose pour les deux semaines à venir ! Vous n'avez qu'a cocher personnellement les dates qui vous conviennent :



Mondainor à partir de 15 h 40 jusqu'à 22 h
Miordor, miercolidor et jidelor à partir de 18 h 30 jusqu'à 22 h 45

vandanor à partir de 15 h jusqu'à minuit.

Satudor : Si pas d'autre solution.

Dinsdor : Disponible toute la journée !

Merci d'y prêter attention et en espérant trouver un arrangement.

Bonne journée ! Bwase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeternitis
Moumoule Masquée
avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 28
Localisation : A la pichine

Fiche d'identité
Cercle:
189/200  (189/200)

MessageSujet: Re: Frambwase.   Mer 22 Fév - 2:05

Candidate acceptée le 22/02/642

_________________


"Soyons un peu moins individualistes et songeons à aider notre voisin
à terminer sa maison au lieu de commencer la notre tout de suite."

Isaya Katarena

Je suis l'ennemi du Bien.
...Et du Mal.

Chevalier James Neuthr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frambwase.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frambwase.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frambwase, gourde et cruche à votre service.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clan des Anstis - Raval :: La Salle de Réception :: Les Petits Parchemins :: Les Candidatures Acceptées-
Sauter vers: